CHÂTEAU ET JARDINS DU PIN 22e ESTIVALES - ÉCHAPPÉE
Duino Duino, c’est le silence et la mer, le monde clos et ouvert des douceurs et des fureurs. Pèlerinage aux sources des Elégies de Duino , une des œuvres majeures de Rilke, voyage initiatique autant qu’exil intérieur, dédales de la mémoire et des formes : l’auteur croise ici les ombres de Rilke, de D’Annunzio, celles de Valéry, Debussy, Ravel ou Rimski-Korsakov. Archéologue et géomètre des rythmes et des songes, il arpente les ruines du château de Duino, détruit par la Grande Guerre, et se glisse dans « les interstices du temps ». Puissance d’évocation, extrême musicalité : la langue, ici, procède d’une profonde rêverie intérieure. Duino est le troisième livre de Serge Volle paru aux Éditions du Pin dans la collection comme si . ISBN : 978-2-916997-25-4. 15 €. Extrait : Je songeais moi aussi à ces voix éteintes, à ces figures oubliées dont la guerre avait détruit les dernières traces, les derniers souvenirs : ces deux portraits comme noyés dans la neige et la brume d’un peintre triestin lui aussi tombé dans l’oubli, dans l’éther des lavis et des encres, au nom de poussière et de cendre inclinais-je à penser, portraits que le poète de l’amour et de la mort avait pu longtemps admirer dans le grand salon au plafond de stuc vénitien, flottant ( et comme si l’imprenable et monolithique castel eût été un navire dérivant sur la mer ) au dessus de cette verte et éblouissante rivière (…).